Sélectionner une page

La promenade en laisse : 4 conseils pour la réussir

Juil 30, 2021 | Chien

C’est un secret de polichinelle : les chiens adorent se promener. Se promener, regarder des enfants jouer, apprécier la nature, ou voir d’autres animaux de leur espèce sont pour les chiens, des moments de joie intenses.

Mais ce n’est pas toujours le cas pour les maîtres, surtout lorsque le chien tire sur sa laisse, ou s’arrête pour renifler la moindre odeur. Qu’est une promenade en laisse ? Quels sont les outils nécessaires pour une marche en laisse ? Comment apprendre à son chien à marcher en laisse ? Voilà autant de questions auxquelles nous apporterons des réponses dans cet article.

La marche en laisse : qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à la marche au pied, la promenade en laisse offre la possibilité au chien de se tenir aussi bien à gauche qu’à droite de son maître. Le chien peut même marcher devant comme derrière son maître, du moment qu’il lui montre de l’attention, et qu’il ne tire pas sur la laisse.

En d’autres termes, le chien doit suivre son maître sans tirer et non l’inverse. L’autre élément distinctif de ce type de marche est que dans certaines zones, votre chien peut renifler et même de faire ses besoins.

Les outils nécessaires pour les marches en laisse

Les outils utilisés pour faciliter l’apprentissage de la marche en laisse sont identiques à ceux utilisés pour la marche au pied. Pensez avant tout à vous procurer un collier que vous passerez autour du cou de votre chien.

Un harnais anti-traction et une laisse suffisamment longue dont la taille est comprise entre un mètre quatre-vingt et deux mètres vous seront indispensables si votre chien tire. Par ailleurs, des friandises ou des jouets ne seront pas de trop dans vos accessoires. Ces derniers sont une sérieuse source de motivation supplémentaire pour faciliter l’apprentissage.

Comment apprendre la marche en laisse à mon chien ?

On n’apprend pas à un chien à marcher en laisse du jour au lendemain. Cet apprentissage s’effectue pas à pas en respectant plusieurs étapes que nous vous présentons.

1.    Des exercices dans un environnement restreint

Avant de faire promener en laisse votre chien dans un parc par exemple, il vous faut à tout prix l’entraîner sur une surface plus réduite. Une surface de dix mètres carrés avec un environnement peu attractif est parfaite pour marcher dans tous les sens avec votre chien. La surface étant petite, les demi-tours seront réguliers, et votre chien changera de direction à son gré. Lancez-lui de petites friandises dès qu’il pointe le regard vers votre direction.

2.    Le changement d’endroit

Reprenez l’exercice, mais dans un environnement plus attractif. En outre, plus l’environnement est attractif, plus votre chien sera distrait. Mais s’il l’est au point de ne plus être attentif, pensez à donner plus de friandises. Vous pouvez au besoin utiliser de la viande séchée ou des knacks : les chiens en raffolent.

3.    La marche en laisse dans la rue

Une fois les deux premières étapes assimilées, vous pouvez désormais promener en laisse votre chien dans la rue. Ne vous focalisez pas d’abord sur la position (gauche ou droite) du chien. Ce détail sera à l’ordre du jour dans un second temps. Pour un début, nul besoin d’un rythme soutenu à votre chien : une marche à allure normale fera l’affaire. Pensez à réduire la vitesse pour attirer son attention si votre chien tire en laisse.

Une fois attentif, le chien jette un coup d’œil dans votre direction, et pour le récompenser lancez-lui une friandise et reprenez votre marche en augmentant la foulée. Par ailleurs, repartir à une allure normale peut être synonyme de récompense pour le chien.

4.    Les stimulations environnementales

Après des promenades en laisse dans la rue, vous pouvez désormais envisager des lieux plus stimulants et attractifs. Les friandises ne sont pas à distribuer n’importe comment au chien, mais en fonction de la difficulté de l’exercice.

 

 

Catégories

Gérer les problèmes de comportement de son chien

Gérer les problèmes de comportement de son chien

Le chien est un animal de compagnie appréciable jusqu’à ce qu’il présente des problèmes de comportement. Aboiements et sauts excessifs, mastication et agressivité sont les plus courants. Si ces...

Chien : qu’est-ce que la bi-nutrition?

Chien : qu’est-ce que la bi-nutrition?

En matière d’alimentation des animaux domestiques, la bi-nutrition commence à gagner du terrain. Cette méthode consiste à enrichir l’alimentation de son animal-compagnon. Pour ce faire, vous devez...